Mediapedia


Nouveaux influenceurs ? qui influence qui ? (Part 1)
octobre 21, 2006, 5:06
Filed under: communication, Influence, politique et élections, Web

Influence

Suite au commentaire de Versac, il me semble nécessaire d’apporter des précisions à mon précédent post sur l’émergence d’influenceurs.

Il convient en fait de distinguer les influenceurs des « révéleurs » et des suiveurs :

L’influenceur (« influencer ») a un vrai pourvoir de changer au moins les représentations de ses lecteurs ou auditeurs (à défaut d’en changer directement les opinions)

Le révéleur (« revealer ») est le premier à traiter un sujet ou à publier un scoop. Il n’a pas forcément le pouvoir d’influencer les gens et les sujets qu’il traite ne s’y prêtent d’ailleurs pas systématiquement.

Le suiveur ou relais (« follower ») relaie une information qu’il juge intéressante pour lui ou ses lecteurs, avec, dans le meilleur des cas, son propre regard ou sa propre analyse. Dans certains cas, le suiveur a plus d’influence que le révéleur chez lequel il a puisé l’information.

Illustrons maintenant cette typologie par des cas concrets :

[Précision : je prends des cas et des personnalités connus des blogueurs afin d’être compris par le plus grand nombre, il ne s’agit en aucun cas d’un jugement de valeur ou d’une attaque personnelle contre untel ou untel, je laisse cela à d’autres déjà très nombreux. Je ne m’intéresse ici qu’aux mécanismes de l’influence]

Influenceur

Loïc est un influenceur pour certains sur des domaines spécifiques, par exemple (liste non exhaustive :-) :

  • les resp. com des entreprises sur l’utilisation qu’ils peuvent faire des blogs
  • d’autres blogueurs ou internautes sur les blogs, sites web, softs qu’il faut aller lire, voir, installer

A la question « Loïc influence-t-il vraiment lorsqu’il dit qu’il votera pour Sarkozy ? », je répondrais :

Influenceur : Loïc peut potentiellement être un influenceur sur ce sujet pour d’autres entrepreneurs libéraux si Loïc met en avant les aspects du programme de M. Sarkozy qui les concernent

Pas influenceur : Loïc n’est pas pour autant forcément un influenceur auprès de ses lecteurs blogueurs et internautes lorsqu’il s’agit d’opinion politique. Loïc ne fait probablement pas changer d’avis un « sympathisant de gauche » qui lirait régulièrement son blog pour ses infos et analyses autour du web

Influenceur : Loïc peut également influer sur tous les sympathisants (blogueurs ou non) pour les inciter et les aider à relayer les arguments de leurs candidats, bref, à mobiliser les « suiveurs » (sans connotation péjorative) sur ce sujet

Pas influenceur : Loïc n’est pas pour autant forcément un influenceur auprès de ses lecteurs blogueurs et internautes lorsqu’il s’agit d’opinion politique. Loïc ne fait probablement pas changer d’avis un « sympathisant de gauche » qui lirait régulièrement son blog pour ses infos et analyses autour du web

– Influenceur : Loïc est quasiment un people du web. Au même titre que Johnny Halliday et Doc Gyneco mais chacun sur leurs publics, Loïc peut contribuer à changer le regard porté sur le candidat (et d’ailleurs en bien, comme en mal).

Révéleur : en revanche, Loïc est un révéleur d’un nouveau phénomène en étant le premier blogueur à très forte visibilité et jusqu’ici non politisé à afficher sa préférence sur son blog (la dépêche AFP et les brèves dans Le Monde et Libération en témoignent).


Révéleur

Les blogs sur Materazzi sont de bons exemples de révéleurs. Ils ont été les premiers à mettre au grand jour les « pratiques » du défenseur italien sur le terrain (d’autres diront provocations et agressions). Par ailleurs, il est certain que des blogs qui ont déjà une certaine visibilité sur d’autres sujets (comme ce fut le cas du post de Versac) sont bien placés pour devenir référent en très peu de temps.

Si l’on regarde les résultats proposés par Google sur la requête « Zidane, il a frappé », on constate que la moitié des résultats sont des posts de blog, dont Loïc. Les autres sont des sites de vidéos (en tous cas au 15 oct. 2006).

Mais sur ce type de sujet, il n’y a pas forcément d’influence à « gagner ».

Enfin, on peut être révéleurs et des influenceurs à la fois (engadget, techcrunch).

Suiveur ou relais

Pas de connotation péjorative puisque l’on peut être suiveur sur un info mais la traiter de manière beaucoup plus analytique ou ludique et devenir de fait un influenceur avec cette même info : Alex Chan avec son traitement par un film d’animation des causes des émeutes en banlieue l’année dernière en est une parfaite illustration (après une diffusion « virale » de son film, il avait été repéré et interviewé par le Washington Post, Business Week, MTV et des médias asiatiques et allemands.

Je rejoins donc ici l’avis d’Haddad Azziz sur les sphères d’influence : l’influence ne se mesure certainement pas que par des critères quantitatifs (que ce soit l’audience ou le nombre de personnes dans son réseau social) mais avant tout par des critères qualitatifs et subjectifs.


En fait l’influence se mesure à partir des critères suivants dont la pondération pourra varier suivant le sujet concerné :

  • – Conviction : façon dont est traité le sujet, sur la forme comme sur le fond
  • – Notoriété de l’émetteur, notamment sur le sujet
  • – Références : expériences passées ou références qui crédibilisent sa prise de parole
  • – Audience (bien oui, quand même)
  • – Liens entrants, le classement du type de celui vite fait / mal fait de Technorati/ Edelman est donc utile mais ne sert à rien en l’état brut (Se reporter d’ailleurs plutôt au post de Loïc, bien plus pertinent, ainsi qu’au commentaire de Versac à la suite)
  • – Nombre et qualité des commentaires générés (ce dernier permet en fait surtout de mesurer la capacité du blogueur à générer un débat riche et fourni – mais on peut influencer sans générer de débat pour autant

Bien sûr, ces critères ne sont peut-être pas exhaustifs mais ils me semblent être les principaux à prendre en compte. N’hésitez pas à compléter.

Stéphane Guerry

Erratum (22 oct.) : Guillermo, avec lequel j’ai échangé sur ce sujet avant publication, vient de donner son propre éclairage sur Radical Chic avec son style caractéristique.


4 commentaires so far
Laisser un commentaire

Influenceur : Stéphane G. qui a réussi à battre le record de lien vers LLM dans un même billet ! Si après ça il ne vient pas voir…

Commentaire par Guillermo

2 remarques :

* dans cette approche, qui a en charge les fonctions recommendation & sélection ?

* Web 2010 : 50% vidéos, 50% contenus autoproduits ?

Commentaire par TVnomics

« L’INFLUENCE » DES BLOGS : CHANGER LE REGARD

J’ai été assez calme récemment, tout
ça méritait bien un nouveau billet fleuve. Rassurez-vous, je vous y
parle de vous. Car à force, vous l’aurez remarqué, je suis un peu
obsédé par la difficile question de l’influ

Rétrolien par Le blog d'Adam Kesher

Bonjour,
je me permet de vous contactez car je suis étudiante et je prépare mon mémoire universitaire cette année.
Il traite des blogs-mode et de la question de l’influence des blogueuses, la relation entretenue avec les marques etc.
J’aimerai avoir votre avis sur la question et savoir si vous pouvez répondre à quelques questions ?!
Cordialement,
Charlotte Ferreux

Commentaire par Charlotte




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :