Mediapedia


Internet et politique : Democratie.fr, Comment Internet bouscule la politique, sa communication et sa pratique (synthèse du débat du Monde)
octobre 10, 2006, 9:42
Filed under: communication, Influence, politique et élections

Democratie.fr

Comment Internet bouscule la politique, sa communication et sa pratique

Débat du Monde

Le 09/10/06 – Théâtre du Rond Point

1. Brice TeinturierDGA TNS Sofres ; directeur du département Stratégies d’opinion

« Comment Internet bouscule la politique, sa communication et sa pratique ? »

  • Autonomisation accélérée des citoyens par rapport aux faits de société.
  • Accélération de la circulation des idées et arguments
  • Obligation de répondre pour l’homme politique interpelé
  • Les citoyens parlent, produisent eux-mêmes du contenu et des arguments.

Poids d’Internet ?
Comment les français s’informent sur les programmes des politiques ?

(Etude TNS-Sofres réalisée les 4 et 5 oct. auprès de 1 000 personnes de 18 ans et plus)
TV : 84%
Presse : 58%
Radio : 41%
Proches : 28%
Internet : 16%
Emission humour (Nul Par Ailleurs) : 11%
Livres politiques : 4%

(Corrections apportées le 15 oct. après publication des résultats de l’étude dans Le Monde)

Internet : pas de rupture en termes de catégorie socioprofessionnelle, ni de bord (gauche/droite) mais rupture d’âge : + fort sur les jeunes
28% des 25-34 ans citent l’Internet
26% des 18-44 ans
16% des 35-49 ans 
5% après 65 ans

Parmi les 16% des Français qui s’informent par Internet, 3% des français disent y aller tous les jours (soit 1% de l’échantillon) et 15% plusieurs fois par semaine.
« C’est peu mais non marginal. »

Internet, info complémentaire ou principale ?
8% (des 16%) (soit 4% de l’échantillon) font d’Internet la source d’info par excellence pour la politique (soit 1M à 1,2M de français).

46% (soit 42% de l’échantillon) y voient une source d’info comme une autre

39% (soit 29% de l’échantillon) une source importante


2. Bruno Patino – Président de Télérama ; Directeur du Monde interactif, leMonde.fr

2 illusions balayées par rapport à 2002

  • Le contrôle de l’agenda politique : mauvaise adéquation des thèmes abordés sur lemonde.fr avec les préoccupations individuelles avant le référendum sur le projet de Constitution Européenne
  • L’audience muette : discussion et critiques des lecteurs mais agrégation des gens qui pensent la même chose et finalement pas vraiment de débat ?

C’est aussi la fin du corps intermédiaire à vers une démocratie plus directe ? une volonté de certains, notamment des plus jeunes.

En tous cas, discutent au même niveau des corps intermédiaires (leMonde.fr) et des individus (Etienne Chouard).

3. Etienne Chouard – Professeur de Lycée à Marseille – ancien professeur de droit ; artisan du « non » au référendum
[visiblement encor ému de son « aventure », touchant de sincérité et d’engagement désintéressé]

C’est L. Fabius qui a réveillé la conscience d’Etienne Chouard qui était en début pour le oui.

Des centaines d’heures d’analyses, de simplification pour une note d’une dizaine de pages. Version corrigée par les premiers lecteurs.

Crédibilité car :

  • prof (pédagogie, simplification) et ancien prof de droit*
  • « rien à gagner », pas un « politique »
  • pas de ton polémique et provocateur

Une pluie de mails tous les soirs. 12 000 mails en 2 mois. 800 mails après le passage au 20H de TF1.

Des français ont l’impression de ne pas pouvoir s’exprimer, de ne pas pouvoir dire qu’ils ne sont pas d’accord avec les options qui leur sont offertes.

Un succès qui repose aussi sur le fait que les gens n’ont pas la possibilité de lutter contre ce qu’ils considèrent être – à tort ou à raison – « des abus de pouvoir ».

Etienne Chouard travaille maintenant sur un Plan C : un projet de constitution en mode collaboratif à travers un wiki ouvert à tous depuis janvier.

Environ 1000 personnes par jour « même si très peu participent vraiment »


4.
Vincent Feltesse – Secrétaire national du PS – 230 000 adhérents – en charge d’Internet


« Internet demeure très marginal » :

  • 10 à 20 000 visiteurs par jour sur des sites comme ceux du PS, UMP et désir d’avenir.
  • Internet constitue surtout une bouffée d’oxygène (loi de 90)
  • Effet loupe des médias
  • 80 000 nouveaux adhérents entre janvier 2006 et jusqu’au 1er juin (la plupart venant par Internet)
  • et 15 000 nouveaux adhérents depuis le 1er juin (en sachant que ces derniers ne pourront pas voter pour choisir le candidat du PS)

Internet oblige les politiques à une transparence et à faire face à la traçabilité de leur propos.


5.
Thierry Solere – Responsable du site Internet UMP – 300 000 adhérents

  • nouvelle manière de parler aux français
  • nouvelle manière d’écouter les français
  • nouvelle manière de mobiliser les français


Parler : nouvelle manière complemantaire, elle ne remplace pas les autres. 5000 personnes venues pour Sarkozy à la salle Gaveau. 93 000 personnes l’ont vu ensuite sur Dailymotion

Ecouter : les commentaires sur le blog (jusqu’à 1000) sont utilisés plus pour prendre la température que pour un sondage représentatif.

Mobiliser : permet de faire plus simplement des consultations d’adhérents (pose néanmoins le problème de l’identification). Mise à disposition des outils permettant à chacun de faire campagne autour de lui.


6. Young-Shim Park – correspondante en France de OhMyNews, journal citoyen coréen en ligne, 1er journal en ligne en Corée du Sud

Né le 02/2000 : symbole d’une 2ème génération de média démocratique.

Le journal a poussé Roh Moo-hyun, candidat à la présidentielle en Corée du Sud.

Forte mobilisation des lecteurs (1 à 2M par jour), notamment « la génération des 386 » (nés dans les années 60, trentaine en 90), face aux 3 journaux conservateurs.

70 à 80 journalistes dans le monde + « new guerilla » organisation : 38 à 40 000 reporters citoyens (et 120 ? à l’étranger)

5ème média le plus consulté au monde (mais surtout des coréens)

 

7. Isabelle Falque-Pierrotin – Déléguée générale du forum des droits sur Internet et Commissaire de la CNIL

Aux US :

  • site d’échange de voix entre Etats
  • site permettant de savoir ce que son voisin de palier a fait comme donation.


8.
Pierre Rosanvallon – Président du cercle de réflexions La république des idées


Internet est une forme politique :

  • un rôle de surveillance, de veille
  • permet vigilance, dénonciation, correction

3 dimensions dans la démocratie :

  • prendre la parole
  • débattre ensemble
  • agir en commun

Prendre la parole ?

Certes, l’accès s’est démocratisé provoquant d’ailleurs :

  • perte de distinction public / privé
  • redéfinition de l’opinion (plus de corps intermédiaires)

Mais quels sont les mécanismes de polarisation, de circulation de l’info, d’agrégation pour produire du corps social ? « je me pose la question »

Débattre ensemble ?

Le débat doit permettre la délibération : pouvoir changer son point de vue après les avoir confrontés aux avis les plus contradictoires.

Or, les communautés qui se forment sont relativement homogènes et permettent donc d’éviter la confrontation et la polarisation (les médias traditionnels en revanche produisent et provoquent toujours ce débat). Internet est un média d’agrégation plus que d’arbitrage.

Agir en commun : Internet favorise la constitution de communautés négatives (anti, alters) plutôt que positives.

Donc, Internet donne des chances nouvelles à la démocratie mais présente en parallèle de nombreuses ambiguïtés.

*****************

Débat et questions :

Une opposition intéressante :

Pour Vincent Feltesse (Maire PS), Internet n’est encore qu’un média émergent.
Pour Bruno Patino (Télérama, LeMonde.fr), Internet est plus qu’un média émergent : c’est pour beaucoup et surtout les – de 35 ans un univers dans lequel ils baignent et à travers lequel ils découvrent les autres médias.

Isabelle Falque-Pierrotin (forum des droits sur Internet) : « J’ai entendu : pour le PS « Internet est une bouffée d’air », pour l’UMP, « Internet, c’est pas cher » ».

 

Sondage réalisé auprès d’Internautes représentatifs de la population française
(Etude TNS Sofres)

78% considèrent qu’Internet est un bon moyen d’améliorer la démocratie
59% pensent qu’Internet peut contribuer à réconcilier les français avec les élus
78% pensent qu’Internet paut contribuer à comlber le retard en matière de e-democratie

Source et information privilégiée pour s’informer
(Etude TNS Sofres)

Tv : 48%
Presse : 17%
Internet : 16% (mais 22% chez les jeunes)
Programme du candidat envoyé par courrier : 11%
Radio : 8%

[N’hésitez pas à me corriger ou me compléter – Stéphane Guerry]

 


3 commentaires so far
Laisser un commentaire

A lire aussi en complément :
http://xmo.blogs.com/pdld/2006/10/le_monde_invita.html

Commentaire par Samski

He loitered them that they would restrain indolently noisome and that, Nick would skyward wa what you did rubbery night.

Commentaire par Vorawourew

Very interesting read. Honestly!

Commentaire par Landon Cano




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :