Mediapedia


L’avenir de la communication interne passe par l’évolution du poste de travail
août 5, 2006, 8:17
Filed under: communication, interactive, intranet, Web

Beaucoup de responsables de communication interne s’inquiètent de l’érosion de l’audience de leur intranet et sont demandeurs d’actions de communication pour en relancer l’usage.

Je crois que ce n’est pas prendre la mesure du problème.

En interne aussi, il va falloir « rendre » un peu du pouvoir aux collaborateurs, pour, dans un second temps et indirectement, pouvoir partager une culture d’entreprise et diffuser des messages de com. interne.

Cette révolution se fera sans doute plus à partir du poste de travail que par l’intranet lui-même.

Imaginer que d’ici peu, chaque collaborateur disposera à l’écran d’une page de type netvibes, lui donnant directement accès :

  • aux sources d’info (aussi bien internes qu’externes) qu’il a lui-même sélectionnées et dont il choisit l’emplacement sur la page,
  • à ses emails directement dans la page
  • aux applicatifs métiers dont il se sert régulièrement
  • aux espaces collaboratifs auxquels il participe
  • mais aussi aux logiciels bureautiques qui ne seront plus installés en local sur leur poste

Netvibes

Mais la révolution la plus difficile à accepter pour les communiquants est ailleurs :

Alors que les intranets actuels proposent 80 % de contenus « imposés » pour 20 % de personnalisation, demain, le poste de travail sera composé de 80 % d’auto-sélection pour 20% de com interne.

Et c’est dès maintenant qu’il faut engager cette démarche. De premières expériences à partager ?

Stéphane Guerry



L’avenir de wikipédia : ‘ndle’
août 3, 2006, 10:53
Filed under: antipub, communication, Influence, Web

Logo WikipediaL’expérience de Siemens avec Wikipedia en Allemagne en a refroidi plus d’un (alors que le peu de réactions dans la blogosphère française m’étonne encore).

Le service Presse était passé sur la bio de son dirigeant, Klaus Kleinfeld, sur Wikipedia et avait effacé des passages qui ne lui plaisaient pas (ou qui ne lui semblaient pas juste, suivant le côté où l’on se place… :-).

La réaction des intervenants sur cette bio fut telle que les « organisateurs-modérateurs » ont du intervenir d’une part, pour momentanément bloquer l’accès à la modification de la bio, mais, plus important encore, une première, pour inviter publiquement les entreprises à ne pas venir modifier du contenu créé par d’autres et d’aller exprimer leur désaccord dans le forum afférent.

Dans le forum afférent !? Sauf que quasiment personne ne va voir dans ces forums ce qui s’y passe.

[Rappelons au passage que wikipedia ressort dèjà aujourd’hui dès le première page de résultats de Google quelque le soit le nom de grande entreprise recherché.]

Cette invitation à aller voir ailleurs et ce manque d’échange ne me semblent pas bénéfiques pour la qualité de l’info sur Wikipedia.

Je propose donc publiquement de mettre un place un microformat spécifique (lire à ce sujet Cyril Fievet ou InternetActu) afin que l’entreprise puisse, dans une certaine mesure apporter son point de vue ou un éclairage dans les descriptions qui la concernent, un droit de réponse 2.0 en quelque sorte.

A l’instar du déjà connu « ndlr » pour « note de la rédaction », je propose le « ndle », note de l’entreprise (ou « ndli » pour note de l’intéressé pour une personnalité).

Tous les avis et enrichissements constructifs sont les bienvenus….

Stéphane Guerry